L’Arc de triomphe

L’Arc de triomphe de l’Etoile appelé partout dans le monde Arc de Triomphe, est situé à Paris, sur la place Charles de Gaulle ou anciennement place de l’Étoile, à l’extrémité ouest de l’avenue des Champs-Élysées. De plus il se situe au nord-ouest de la place de la Concorde. La place de l’Étoile forme un rond-point donnant accès à douze avenues :

  • Champs-Élysées, Marceau,
  • Léna, Kléber,
  • Victor Hugo,
  • Foch,
  • Grande Armée,
  • Carnot,
  • Mac-Mahon,
  • Wagram,
  • Hoche,
  • Friedland.

Principalement des noms de victoires napoléoniennes ou de généraux de l’Empire.

Ce monument est au carrefour de douze avenues percées au XIXe siècle sous l’impulsion du Baron Haussmann, alors préfet du département de la Seine. Ces avenues rayonnent autour de la place en étoile (d’où le nom qu’elle portait avant d’être rebaptisée Place Charles de Gaulle), notamment l’avenue de la Grande Armée, l’avenue de Wagram et, bien sûr, les Champs-Élysées.

L’Arc de Triomphe est connu pour sa façade magnifiquement sculptée et pour la tombe d’un soldat inconnu sur laquelle brûle un feu éternel. La Marseillaise de François Rude est la plus célèbre des sculptures. Inspirée d’anciens récits héroïques, l’œuvre met en scène un ange guerrier armé d’une épée qui appelle les Français à défendre leur pays (pilier nord-est des Champs-Élysées). Le bouclier situé au sommet du monument énumère les victoires militaires de Napoléon. L’Arc de Triomphe joue un rôle important dans la célébration des fêtes nationales à Paris. Par exemple, la commémoration solennelle de la fête nationale, de la prise de la Bastille (14 juillet) et de la victoire de la Seconde Guerre mondiale (8 mai) a lieu sur l’Arc de triomphe. Le sacrifice du Soldat inconnu pour la patrie est commémoré chaque jour par une cérémonie émouvante.

Depuis le haut toit de l’Arc de Triomphe, le spectateur est confronté à une nouvelle vision du tracé de la “place de l’étoile” (Etoile), entourée de douze avenues dessinées par Haussmann, et à l’élégance originale des bâtiments en silex. Il y a 284 marches qui mènent au sommet de l’arche.

Histoire

L’Arc de triomphe fait partie des monuments nationaux qui ont une forte connotation historique. Devenu un véritable symbole de patriotisme, le monument accueille le 11 novembre 1920 le corps d’un soldat inconnu de la 1ère guerre mondiale. La flamme sortant de la tombe commémore le souvenir du soldat inconnu et ne s’éteint jamais : elle est ravivée chaque soir à 18 heures 30 par des associations d’anciens combattants ou de victimes de guerre. L’Arc de Triomphe, dont l’édification fut commanditée en 1806 par Napoléon Bonaparte, est à l’origine dédié à l’ Armée Impériale. Le haut du monument est de haut de 50 mètres et large de 45 mètres.

Toutefois, la construction a été interrompue après la chute de Napoléon, qui a mis fin à sa carrière lors de la célèbre bataille de Waterloo. Ce n’est que le roi Louis Philippe qui a achevé l’Arc de triomphe quinze ans après la mort de l’empereur, en 1836.

Vidéo

Comment se rendre à l’Arc de Triomphe

Pour parcourir les Champs Élysées vous pouvez utiliser le Métro et descendre à la station :
Métro : Charles de Gaulle-Étoile
Lignes 1, 2, 6
RER A : Charles de Gaulle-Étoile

https://goo.gl/maps/nZzKwuKjdNxo7pbq8

Horaire

De 10h à 22h30 et 23h en période été

Tarif

12 euros, gratuit moins de 18 ans
Le site officiel : http://www.paris-arc-de-triomphe.fr/